Guide d’achat d’un vélo elliptique

C’est effectif, vous avez porté votre choix sur le vélo elliptique pour une forme physique parfaite. Désormais, la pluie, la neige ou encore moins aucune perturbation météorologique ne peut vous empêcher de respecter votre programme, il vous suffit d’installer votre appareil à votre domicile. Mais entre tous les modèles proposés, prix et qualité, vous vous sentez complètement perdu. Pas de panique, dans ce guide découvrez toutes les informations qui vous sont nécessaires pour un bon choix de vélo elliptique.

La roue d’inertie

Le premier élément sur lequel il faut se pencher pour le choix d’un vélo elliptique est la roue d’inertie. On distingue deux types de roues d’inertie. Premièrement, la roue d’inertie arrière qui est la plus utilisée. Elle s’adapte beaucoup plus aux débutants, aux sportifs occasionnels et aux personnes en rééducation. Ses mouvements circulaires sont l’idéal pour perdre du poids, affiner sa silhouette et même améliorer son endurance. Quant à la roue à l’avant, elle est beaucoup plus destinée aux sportifs de haut niveau et aux grands gabarits.

Pour ce qui est du poids, plus la roue pèse, mieux le pédalage est fluide et le niveau de résistance excelle. Ainsi, les professionnels obtiendront de meilleurs résultats avec une roue d’inertie pesant au minimum 20 kg. Les roues d’inertie légères pèsent entre 7 à 10 kg et résistent donc moins au changement de vitesse, largement suffisant pour une utilisation occasionnelle.

Le type de résistance

C’est là que repose tout le niveau de difficulté et donc d’efficacité de votre vélo. On distingue trois types de résistances : la résistance manuelle, la résistance magnétique et celle électromagnétique. La résistance manuelle de plus en plus rare se fait en actionnant une molette. La résistance magnétique se fait de façon motorisée via la console.

Quant à la résistance électromagnétique, elle est la plus performante et la plus confortable de toutes. Son système de freinage est assuré par des électroaimants contrôlés électroniquement par un écran de commande. Le freinage dans ce cas est silencieux et sans risque de frottement.

L’utilisateur et le poids de la machine

Pour un investissement réussi, choisissez une machine qui s’accorde à vos objectifs, votre taille et votre poids. Dans l’ensemble, les vélos elliptiques conviennent à tous les objectifs physiques. Cependant, le poids de l’appareil doit aller de pair avec celui de l’utilisateur pour plus de stabilité. Un vélo elliptique de 30 kg par exemple risque de lâcher en pleine séance d’entrainement. Choisissez un appareil pesant au minimum 50 kg pour un modèle maison. Sinon ceux destinés aux salles de sport font dans les 9OKG. En gros, les modèles bas de gamme ont une capacité de charge maximale située entre 90 et 100 KG tandis que ceux du milieu de gamme font dans les 130 et 150 kg. Les hauts de gamme seront donc plus indiqués si vous faites au-delà de cette limite.

Enfin votre taille ! L’amplitude de pédalage est déterminée par la longueur de foulée. Ainsi, un vélo mesurant moins de 130 cm offre généralement une foulée de 30 cm, juste pour les petites tailles. Pour une taille moyenne, l’idéal serait une longueur de foulée de 40 cm, l’objectif étant d’allonger le plus possible les jambes. De ce fait, les grands gabarits, mesurant dans les 1,90 m seront plus à l’aise sur un vélo elliptique mesurant au-delà des 135 cm pour une foulée de 51 cm.

Les fonctionnalités de la console

vélo elliptique

Les vélos elliptiques ont connu une impressionnante révolution grâce aux consoles. Les moins développées d’entre elles fournissent des informations sur la session d’entrainement telles que la distance parcourue, le nombre de calories brûlées, le temps effectué, la vitesse de pédalage. Sur les appareils plus modernisés, les informations sur la fréquence cardiaque peuvent être consultées grâce à un capteur cardiaque disposé sur le guidon ou à une ceinture télématique.

Lire aussi : Comment faire pour qu’une serviette de plage ne prenne pas de place ?

Il est également possible de disposer d’un ordinateur de bords sur certains appareils. Compatible à des applis mobiles, vous pourriez facilement les connecter pour suivre vos programmes d’entrainement fitness grâce à des coachings virtuels. Pour plus de distraction, vous pouvez également retrouver des jeux sur certains ; bien entendu, il faudra ajouter quelques euros à votre budget de base, mais le retour sur investissement est assurément meilleur. Pour plus de performances, il est conseillé de choisir un vélo elliptique doté de plusieurs programmes d’entrainement surtout les professionnels et un vélo pliable pour une économie d’espace.

Prix et qualité

vélo elliptique

Le prix varie en fonction des caractéristiques. Comme on s’en doute, elles ne seront pas les meilleures pour les modèles bas de gamme. Toutefois, le choix se fait en fonction de votre budget. À propos, les modèles entrés de gamme coûtent entre 100 et 300 euros. Leurs roues d’inertie sont généralement très légères et se sont des modèles peu solides, se contentant des fonctionnalités les plus basiques. Les meilleurs de cette catégorie sont le Vélo elliptique MOOVYOO – MONSTER II (299 euros), le Ellifit FX 250 de Klarfit (244,99 euros) pliable, le Vélo elliptique BH FITNESS – QUICK 299 euros, etc.

Lire aussi : Quelles sont les contre indications pour la pratique du vélo elliptique ?

Entre 500 et 700 euros, vous pouvez trouver de la qualité. Il s’agit là des modèles milieu de gamme, pouvant présenter pas mal de fonctionnalités, de robustesse et de confort. Nos meilleures sélections de cette tranche sont le Vélo elliptique Moovyoo – Black Angel 549 euros, le CX625 de profrom, le meilleur milieu de gamme connecté.  Enfin pour les haut de gamme, il faut prévoir un budget allant bien au-delà des 1000 euros.

Les meilleures marques

Pour ce qui est des marques, vous pouvez avec assurance vous tourner vers :

  • Proform
  • Nordictrack
  • Skandika
  • Care fitness
  • Précor
  • Klarfit
  • Ultrasport
  • Toorx
  • Sportech

Bien évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive.

Johann