Comment faire une poche à douille ?

En cuisine, comme en pâtisserie, plusieurs ustensiles comme les poches à douille sont indispensables dans la décoration de certains de vos mets ou gâteaux. La poche à douille vous aide à donner des formes spécifiques à vos pâtes. Qu’est-ce qu’une poche à douille ? Comment faire une poche à douille ? Voilà les étapes de fabrication !

Tuto explicatif sur la fabrication des poches à douille à retrouver par Ici

Étape 1 : Préparez votre poche à douille

Il faut préparer la poche ou le sac de congélation selon vos objectifs de préparation. Vous pourrez utiliser un sachet qui ne convient pas directement à la douille que vous voulez préparer. Soit un sachet plus grand ou un sachet plus petit !

Mettez la douille dans la poche d’une manière à ce que l’extrémité inférieure de la poche atteigne la moitié de la douille. Donc pour cela, vous allez recouper la poche. Si vous ne coupez pas assez la poche, la douille risque de remonter plus tard dans la poche. Aussi, ne coupez pas excessivement, sinon la douille risque de s’enlever quand vous allez la dresser. Pour le sachet congélation, vous devez couper un coin et passer la douille.

Étape 2 : Remplissez votre poche à douille

Gardez la poche bien ouverte dans l’une de vos mains, entre votre pouce et le reste des doigts. Puis, servez-vous de la seconde main, avec une spatule ou un morceau des débris de la poche coupée pour mettre la douille dans la poche.

Pour être plus à l’aise, vous pouvez insérer la poche dans un récipient ayant presque sa forme. Renversez la douille dans la poche en maintenant bien le couvert sur l’extérieur de la poche, pour éviter que la douille ne s’éparpille ou ne se renverse plus tard.

Frottez tout contre votre index, à chaque prise, pour qu’elle ne salisse les bords extérieurs. Vous allez maintenant recroqueviller vers l’extérieur l’accès de la poche, au risque de laisser la préparation couler.

A voir aussi,  Top 3 des conseils pour choisir son outil multifonction

Étape 3 : Pressez votre poche à douille

Après avoir mis toute la préparation dans la poche, vous allez la reposer sur le plan de travail. Il vous faut remplir la poche avec la quantité de la pâte qu’elle peut garder, sinon le dressage vous sera très difficile. À présent, vous pourrez pousser votre préparation lentement vers le bas de la poche, tout en dressant la poche. Vous pouvez vous servir d’une spatule, pour faire le dressage.

Étape 4 : Tournez en un quart de tour votre poche à douille

Une fois le dressage fini, prenez avec vos deux mains la poche et dépliez ensuite l’ouverture. Puis poussez la préparation vers la douille et refermez la poche. Tournez le tout-en-un quart de tour pour bien sceller le bout et coupez une petite partie du bout de la poche.

Étape 5 : Coupez sur mesure votre poche à douille

Ceci est un point très important ! Puisque vous devez savoir quelle dose de patte, vous aurez à répandre sur votre plaque, bien avant de commencer par presser la douille. S’il s’agit d’une petite quantité, alors vous devez couper le bout de la poche selon cette quantité minime.

Dans le cas contraire, servez-vous d’une plaque à rond ferme pour maintenir la pression de la douille à répandre. Cette pression peut aussi bouleverser selon la solidité de votre pâte.

La volonté de fabriquer ses propres ustensiles est vraiment pratique sauf lorsque nous n’avons pas le temps ou bien les matériaux de fabrication sous la main. C’est pourquoi notre équipe à réalisé un dossier regroupant les meilleurs produits du marché que vous pouvez retrouver sur https://ma-poche-a-douille.fr

consang