Les différents types de machines à tatouer

Le tatouage est un art qui existe depuis des siècles. Il existait diverses techniques pour réaliser ces tatouages en fonction des peuples qui le pratiquaient. Par exemple, Les Inuits (Amérindiens) utilisaient une aiguille et un fil recouvert de noir de fumée et au Japon c’était plutôt des baguettes munies de plusieurs aiguilles. La machine à tatouer électrique, encore appelée dermographe a été créée bien des années plus tard ; il en existe deux types.

Pour en apprendre plus sur le fonctionnement d’une machine à tatouer lisez cet article

Les machines à tatouer à bobines

La première machine à tatouer du type, a été créé par Thomas Riley. Son fonctionnement se base sur un système électromagnétique. Lorsque la machine à tatouer à bobine est branchée, le courant électrique traverse les bobines et crée une force magnétique. Cette dernière attire la barre d’armature métallique et y provoque un effet de va et vient, donc de martèlement continu. C’est à cette armature que les aiguilles du dermographe sont reliées ; elles suivent donc le mouvement de l’armature. Ce type de machine est la star des tatoueurs ; car elle leur permet d’effectuer divers réglages, que ce soit au niveau des bobines, de la vitesse des aiguilles, le remplissage, etc.

Les machines à tatouer rotatives

Celles-ci sont nées du tatoueur américain Samuel O’Reilly en 1891, inventeur de la première machine à tatouer de l’histoire. Ce type de dermographe a la spécificité d’être actionné par un moteur, monté sur un axe rotatif ; axe rotatif auquel est fixé le faisceau d’aiguilles. Vu qu’elle offre peu de largesse concernant les réglages, contrairement à l’autre type de machine, elle n’est pas très appréciée par les tatoueurs. Néanmoins, elle est très prisée chez les esthéticiennes pour la réalisation des maquillages permanents, car elle ne fait pas du tout de bruit et est très performante. Certains tatoueurs prennent tout de même le parti d’utiliser ce type de machine.

Ce site web vous donnera de précieux atouts pour bien choisir votre machine à tatouer

Avantages et inconvénients des deux types de dermographe

Comme vous l’avez remarqué il y a plusieurs points de différence entre les deux types de machines, mais ce ne sont pas les seules. Les rotatives sont beaucoup plus polyvalentes, car elles permettent par exemple de faire en même temps de l’ombrage et des lignes alors que les machines à bobines, non. Cela qui oblige souvent les tatoueurs à avoir trois différents dermographes : une ombreuse, une traceuse et une remplisseuse ; de plus lors du tatouage les bobines font un petit bruit de bourdonnement. Il faut avoir un certain savoir-faire et une bonne expérience afin de pouvoir bien utiliser une machine à bobines et elle permet de bien faire les lignes complexes des tatouages artistiques. La rotative, est certes plus simple d’utilisation et endommage moins la peau mais elle n’est pas très efficace avec tous les types d’aiguilles, tels que les larges.

Toutes ces machines sont composées d’à peu près les mêmes éléments : le condensateur, les ressorts, la masselotte, etc. Lorsque vous devrez choisir votre machine à tatouer, il ne vous faudra pas vous contenter de celle qui est la plus utilisée ou la meilleure, mais plutôt voir par rapport à votre style, votre expérience et votre savoir-faire laquelle vous conviendrait le mieux.

Pour lire un autre article : Pourquoi utiliser un chauffe biberon ?

consang